22474967 / contact@city.ci
      Côte d'Ivoire Tourisme

Abidjan et ses régions

Abidjan est une ville insolite en Afrique. Ses divers surnoms, « Manhattan des tropiques » ou « petite Manhattan » ou « perle des lagunes », sont à l’image de cette ville imprévisible et conquérante. Avec ses installations et ses équipements hôteliers modernes tels que le Golf Hôtel, l’emblématique Hôtel Ivoire, ou bien encore l’Hôtel Wafou, et voies de communications ainsi que sa monumentalité, c’est une ville très fréquentée pour le tourisme d’affaires.

Abidjan

En ce qui concerne le tourisme de loisir, Abidjan n’est pas en reste notamment avec ces plages, aux palmiers et cocotiers, sur la bande lagunaire du quartier de Vridi, très fréquentées le week-end avec le spectacle pittoresque des vendeuses d’ananas et de noix de coco. Toutefois, le phénomène de « barre » qui affecte pratiquement tout le littoral du golfe de Guinée oblige la population à être très prudente pour la baignade.

Pour ce qui est du tourisme de divertissement, Abidjan dispose d’une vie nocturne conséquente avec des lieux de détente comme les Milles Maquis et la Zone 4 à Marcory, Les II-Plateaux et Angre à Cocody et la rue Princesse et Niangon à Yopougon; sans oublier des maquis et bars, ainsi que de nombreux espaces ouverts dans tous les recoins de la ville.

La salle de spectacle la plus fréquentée est le palais de la culture, qui voit passer chaque semaine des artistes locaux et internationaux.

Abidjan étant un hub socio-culturel Ouest-Africain, l’on y trouve également de la cuisine issue des pays voisins (Bénin, Sénégal, Mali, Nigeria, Ghana…) et des pays du Moyen-Orient (Liban notamment). Côté cuisine internationale, Abidjan compte bon nombre de caves et de restaurants occidentaux et asiatiques dont les meilleurs se situent pour la plupart en Zone 4 dans la commune de Marcory.

La Côte d’Ivoire est un pays à très forte potentialité touristique, médiocrement exploitée par les autorités depuis la fin des années 1980, bien que l’industrie touristique pourrait générer un boom économique soudain et de l’emploi dans un pays en pleine crise économique. Cependant, depuis l’année 2012, les autorités projettent de développer et de mieux soigner l’attrait touristique de la ville dans les années à venir.

Your Name (required)

Your Email (required)

Subject

Your Message